Depuis plusieurs années, les grandes entreprises ainsi que les PME du monde entier s’intéressent à la question : Comment gérer les connaissances et retenir les principaux talents ?

Dans une étude américaine, menée auprès de 123 directeurs des ressources humaines, les trois plus grandes menaces pour le rendement de l’entreprise sont :

– Les compétences inadéquates des nouveaux travailleurs : 70 %

– Les départs à la retraite des baby boomers : 61 %

– L’incapacité de retenir les principaux talents : 55%

Afin de palier au manque de compétences des nouveaux employés, il apparaît essentiel d’adopter un plan de formation continue qui leur permettra d’utiliser de nouvelles habiletés et d’optimiser la façon dont ils travaillent. Il est également nécessaire de mettre en place une démarche de capitalisation et de transfert des connaissances.

Dans un premier temps, l’identification et la hiérarchisation du savoir-faire, des compétences et des connaissances stratégiques et/ou critiques à l’entreprise est de toute évidence à la base de votre stratégie de gestion des connaissances.

Savoir transférer et mettre à la disposition de tous, les connaissances requière une bonne dose d’innovation, de créativité et une grande ouverture au changement.

La participation des usagers, l’émergence d’une intelligence collective et la sagesse des foules impressionnent et fait peur à plusieurs dirigeants. La peur de perdre le contrôle, la possible réingénierie des modes de fonctionnement et le changement de structure organisationnelle représentent un défi important, mais tout aussi excitant à relever !
Pour une gestion efficace des connaissances et pour retenir les principaux talents, les dirigeants doivent s’adapter aux nouveaux outils collaboratifs et envisager une démarche participative des employés, dans un contexte de socialisation.

Nous accompagnons plusieurs dirigeants d’entreprises dans leurs stratégies et la mise sur pieds de projets reliés à la rétention et la gestion des connaissances.

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire